LA CHALEUR PAR GEOTHERMIE 40 000 €
28
contributions
3,00 %
taux d'intérêt
36 mois
durée du prêt
0
jours restants
Taux d'interêt
Le retour sur investissement

En investissant

Je recevrai

Montant maxim a
Montant minim 20€

informationPrêter nécessite d’immobiliser son argent : répartissez bien vos prêts et ne prêtez que de l’argent dont vous n’avez pas besoin immédiatement. En cas de défaillance du porteur de projet, la CEN vous garantit le remboursement de votre capital.

"Poursuivre le développement de l'innovation et du savoir-faire de la société Lemasson"


Utiliser la température du sous-sol de la Terre pour produire de la chaleur ou de l’électricité : c’est le principe de la géothermie. 

Moins connue que l’énergie solaire ou éolienne, c’est pourtant la troisième énergie renouvelable la plus utilisée dans l’hexagone.

Elle est considérée comme une “énergie exemplaire”. Mais qu’est-ce que la géothermie ? Et comment fonctionne ce mode de production d’énergie renouvelable ?

QU’EST-CE QUE LA GÉOTHERMIE ?  

Le mot géothermie vient du grec (terre) et thermos (chaud). Il désigne les techniques permettant de récupérer la chaleur naturellement présente dans le sous-sol et les nappes d’eau souterraines (aquifères) pour l'utiliser comme source d'énergie. Cette chaleur provient, d'une part, des phénomènes à l'origine de la formation de la planète, il y a plusieurs milliards d’années et, d'autre part, de la radioactivité naturelle.


La température du sous-sol varie selon les endroits de la planète, mais aussi en fonction de la profondeur à laquelle on se situe : plus on descend profond vers le centre de la Terre, plus la température est élevée. Cette augmentation de la température en fonction de la profondeur s’appelle le gradient thermique. Sa valeur moyenne à l’échelle mondiale est de +3 °C tous les 100 m. Mais elle peut atteindre + 10 °C /100 m dans les régions volcaniques, où du magma est emprisonné sous la croûte terrestre.


Le principe de fonctionnement :


La géothermie se traduit par une récupération de la chaleur dans le sol pour l’envoyer vers l’intérieur de l’habitation en vue de le réchauffer. Elle peut arriver à réduire jusqu’à 75 % la facture de chauffage sur une période de 12 mois. De ce fait, l’usager pourra économiser 4 kWh pour 1 kWh utilisé.